Lentilles progressives – Comment fonctionnent-elles

lentilles progressives

Voir plus de détails sur les lentilles de contact progressives >>

Lentilles progressives 

presbytie lentilles de contact

Lentilles de contact progressives – Presbytie

Les lentilles de contact progressives sont moins connues que les lentilles loupes et pourtant, elles existent sur le marché depuis plusieurs années. Avec l’âge survient généralement un effet de vieillissement de la vision, appelé presbytie. Ce trouble, qui diminue la vision pour la lecture de près, est en réalité présent chez nous dès la naissance mais ne se déclenche que vers l’âge de 45 ans en moyenne. La focalisation de la vision de près se voit donc fortement baisser, et l’on peut corriger ceci grâce à des lunettes de lecture, et notamment progressives pour les personnes ayant déjà un défaut de la vision.

Les lentilles de contact peuvent également corriger la presbytie. Avec tous les progrès récents, on a accès aujourd’hui à des lentilles progressives aussi appelée lentilles multifocales. Ces modèles de lentilles multifocales font partie des modèles novateurs de lentilles de contact dernière génération. Contrairement aux lunettes, pour lesquelles les verres changent la correction entre le haut et le bas du verre, le principe pour les lentilles est celui de la vision simultanée entre vision de près ; vision de loin ; et vision intermédiaire. Les différentes corrections sont situées sur différents axes de la lentille, avec en général la correction de la vue de près au centre de la lentille, la correction de loin sur les bords, et la correction intermédiaire entre les deux. En fait c’est l’œil, et donc le cerveau, qui vont inconsciemment sélectionner l’image. Le champ intermédiaire permet ainsi un changement progressif et non brutal, et optimise donc un champ visuel meilleur, et une vision totalement claire. En simplifié, la correction augmente de façon graduelle au sein d’une même lentille.




Par contre, ce mécanisme ne fonctionne pas forcément pour tout le monde, et il faut donc entreprendre des tests avec son ophtalmologiste. En effet, il est très important de respecter l’avis d’un professionnel quand il s’agit de lentilles, car il s’agit d’un corps qui est directement au contact de la cornée, et veiller à la bonne santé de vos yeux est quelque chose de très important. Sinon, même pour les personnes qui peuvent porter ce genre de lentilles, cela nécessite souvent un petit temps d’adaptation. Comme pour les lunettes à verres progressifs, les lentilles peuvent déranger au début, puisque le regard doit s’adapter à un nouveau système de vision. Mais la plupart des gens s’y habituent plutôt rapidement, et ne voient plus ensuite la différence.

Pour les cas de contre-indications néanmoins, il existe d’autres méthodes de corrections par des lentilles, telles que les lentilles unifocales et bifocales. Avec le système unifocal, une même lentille donne la même correction, donc un œil est corrigé pour la vision de près, tandis que l’autre l’est pour voir de loin. Les lentilles de contact bifocales, quant à elles, reposent sur le principe de la vision alternée, comme celui des verres de lunettes à double foyer.

Comment fonctionnent les lentilles de contact progressives ?

Comment fonctionnent les lentilles progressives Le principe du fonctionnement qu’entraine les lentilles de contact progressives est le même que les lunettes de contact progressives hormis qu’elles n’ont pas tout à fait les mêmes corrections qui sont graduelles. Les corrections s’effectuent quand l’œil bouge. Lorsque l’œil pose son regard au loin, la lentille corrige la myopie et lorsqu’il se dirige vers le bas, il corrige alors la presbytie. Les lentilles progressives restent devant l’œil en permanence, c’est donc le cerveau qui va commander les corrections nécessaires.

Avantages des lentilles progressives

Les lentilles multifocales offrent de nombreux avantages:

  • Les lentilles de contact progressives permettent une meilleure acuité visuelle de près comme de loin, à toutes les distances.
  • Une transition moins abrupte entre les différentes corrections
  • Les lentilles de contact progressives vous donnent la possibilité de voir dans la plupart des situations sans être obilgé de porter des lunettes en complément

Inconvénients des lentilles progressives

Les lentilles de contact progressives présentent de nombreux avantages, mais elles ont aussi quelques inconvénients :

  • Les lentilles de contact progressives  sont plus difficiles à adapter
  • Les lentilles de contact progressives s’accompagnent d’éblouissements nocturnes et d’une vision trouble ou sombre pendant la période d’adaptation
  • Les lentilles progressives sont plus chères du fait de leur géométrie plus complexe

Quand utiliser les lentilles de contact progressives ?

Leur utilisation est la même que les autres lentilles. Il est possible de les changer chaque jour, semaine ou mois. Le prix est bien plus élevé que les lentilles ordinaires et quelle que soit leur durée de vie. Il faut une période d’adaptation pour bien les supporter comme les verres progressifs. Elles sont donc recommandées pour les personnes myopes atteinte aussi de presbytie et qui peuvent les supporter correctement car il existe des gens qui ne s’y font jamais.

Alternatives aux lentilles progressives

Les lentilles progressives ne semblent pas être faites pour vous, alors sachez qu’il existe d’autres options pour corriger votre presbytie :

  • Vous pouvez combiner des lunettes de lecture et des lentilles de contact normales
  • Les lentilles de contact en monovision – les lentilles unifocales
  • Les lentilles bifocales
  • La correction chirurgicale

Vers quel âge peut-on porter ces lentillesprogressives?

Il est préférable de s’habituer à ces lentilles de contact progressives assez jeune. En effet, en vieillissant, il y a moins de sécrétion de larmes, les paupières perdent de leur tonus et il est donc plus difficile de s’adapter à ces lentilles. Ainsi, une personne ayant porté des lunettes toute sa vie à bien moins de chances de pouvoir s’adapter à ces lentilles. Quoi qu’il en soit, il faut consulter un ophtalmologue si on veut porter ce genre de prothèse car c’est lui qui pourra voir s’il est possible de les prescrire. Dans le même temps, il effectuera certains dépistages comme la DMLA ou le glaucome surtout si le sujet a déjà déclaré de la presbytie venant avec l’âge.

Si le spécialiste est d’accord pour les prescrire, il faut ensuite essayer les lentilles de contact progressives afin de voir si on s’y adapte bien et si on les supporte ou non mais la période d’essai est la même que pour les lunettes progressives.

Voir plus de détails sur les lentilles de contact progressives >>


Kommentare