Lentilles rigides

Les deux principaux types de lentilles de contact sont les lentilles souples et les lentilles rigides. Les lentilles souples, fabriqués à partir de matériaux de type gel, sont les plus courantes. Mais à quoi servent alors les lentilles rigides, et quelles sont leurs caractéristiques ?

Les lentilles de contact rigides, aussi appelées lentilles perméables au gaz, ont remplacé les anciennes lentilles « dures » et sont beaucoup plus confortables au port que ces dernières. Il en existe deux sortes, selon le matériau utilisé. En effet, il y a d’un côté les lentilles rigides en PMMA (Perspex/Plexiglas), et de l’autre celles en RGP (Rigid Gas Permeable). Ces dernières sont donc les lentilles perméables au gaz, qui sont la génération moderne des lentilles rigides. Ces lentilles plus récentes, grâce à leur perméabilité à l’oxygène élevée, conviennent tout particulièrement aux porteurs de lentilles ayant facilement les yeux secs. Certains modèles récents de lentilles rigides, contenant de la silicone, permettent même un meilleur apport d’oxygène que les lentilles souples. Cependant, les souples sont encore beaucoup plus répandues, et utilisées par beaucoup plus de personnes que les rigides.

Ensuite, les verres de contact rigides peuvent corriger les défauts d’astigmatisme, en apportant au porteur de lentilles une vision nette, et claire. Cette correction est en effet réalisée à l’aide du ménisque de larmes qui se situe entre la cornée et la lentille rigide. Ce système est surtout prescrit pour les personnes atteintes d’un astigmatisme fort, puisqu’il permet un résultat visuel beaucoup plus stable et optimisé. En effet, les lentilles souples épouseraient la forme d’une cornée d’un astigmate, qui est par définition déformée. Au contraire, la lentille rigide a l’avantage de garder sa forme d’origine, et permettre ainsi aux larmes de combler l’espace. On appelle ce principe une « lentille de larme ».

Les lentilles de contact rigides, bien que souvent plus onéreuses que les souples, ont par ailleurs des avantages au niveau de la praticité. Leur durée d’utilisation est en général plus longue que pour les lentilles souples, et leur fréquence de remplacement alors plus espacée. Certains modèles peuvent même durer plusieurs années (souvent 1 ou 2 ans). Il faut bien les entretenir à l’aide de produits adaptés, mais il n’empêche qu’elles sont par contre plus résistantes que les souples, par exemple en ce qui concerne les dépôts de protéines.

Néanmoins, leur inconvénient est le petit temps d’adaptation nécessaire à ce type de lentilles. Au commencement, elles peuvent être quelque peu inconfortables, puisque la paupière sent le bord de la lentille. Mais l’œil a tendance à s’y habituer plutôt rapidement, et ce généralement en quelques jours seulement.


Kommentare